Skip to main content

Journées spirituelles

نهار الخميس الواقع في 15 كانون الأوّل، نظّمت المدرسة يومًا للرياضة الروحيّة في "دير البنات". استهلّينا هذا اليوم المميّز بصلاة وتأمّل في كنيسة القدّيس بطرس، ثمّ قصدنا قاعة الدير حيث شاهدنا فيلمًا مؤثّرًا عن الصراع بين يسوم المسيح والشيطان، لامس أحاسيسنا وتفكيرنا على السواء. فقد أضاء على الكثير من الأمور الدنيويّة التي نعيشها ونواجهها يوميًّا والتي تأخذنا أحيانًا إلى حالةٍ من الضعف والشك والتوتّر واليأس. لكنّ الجواب على هذه المصاعب أعطانا إيّاه السيّد المسيح ألا وهو الإيمان، محبّة الآخر والرحمة.

فعندما نواجه الصعاب علينا أن نعيش هذه الأفعال الثلاثة كي ندرك النِعم التي أفاضها الله علينا ونشكر حضوره في حياتنا في كلّ ساعةٍ من كلّ يوم.

بعد ذلك، طرح موضوع "من أنا" وتناقشنا حول سبل تطوير شخصيتنا والدور الذي علينا أن نقوم به في المجتمع لكي نكون فعلًا مستحقّين أن ندعى أبناء الله ونكون على صورته ومثاله.

بعد القدّاس والمناولة، تحاورنا مع رئيس الدير حول تاريخ الدير وأبرز الأحداث التي حصلت فيه.

عند عودتنا إلى المدرسة، كانت قلوبنا وعقولنا مفعمة بروح من الإيجابيّة وبسلامٍ داخليّ وإصرار على العمل المتواصل للنأي بالذات عن أفعال الشرّ والنميمة ومواصلة الصلاة والإيمان المستمرّ بمحبّة يسوع اللامتناهية في حياتنا. هذا هو إيماننا وعظمة إلهنا الذي أحبّنا حتّى الموت.

يسوع، إملأ قلوبنا برجائك، قرّبنا منك وعلّمنا طرقك... نحبّك يا إله السلام!

يارا نصّار

الصفّ الأساسيّ التاسع 3

Les élèves du CM2 ont mis le cap sur Mar Semaan Ghosta pour commencer un pèlerinage qui va les mener à l’oasis des frères. Sur le chemin, ils ont découvert la parabole du bon samaritain, ils ont aussi contemplé la nature vêtue de sa parure automnale qui invite le pèlerin à méditer le don de Dieu dans sa création. La journée fut clôturée par la messe et un temps de détente.

Quant aux jeunes des classes de 4es, ils ont essayé de méditer l’appel du Christ «Allez en profondeur» au couvent Mar Doumit à Okaibé en s’inspirant de la vocation de Simon Pierre. Ils ont découvert que le Seigneur quand il nous invite à aller en profondeur ; c’est d’abord pour découvrir sa présence et de là porter les fruits spirituels, et ensuite pour que toute notre vie soit féconde et  abondante en amour.

Les jeunes des classes de 3es se sont dirigés vers le couvent Notre Dame des Secours  des moines maronites libanais où ils ont visionné un film sur la présence de Jésus sur le chemin de chacun. Cette présence -d’après leur compte-rendu de la journée - nécessite un éveil du cœur et une relecture de la vie à la lumière de l’Esprit Saint présent en chacun de nous, mais qui attend incessamment que notre bonne volonté se mette en branle pour nous permettre de toucher l’œuvre du Seigneur dans notre vie et la vie du monde.

C’est au couvent des Béatitudes que les jeunes du premier niveau secondaire se sont penchés sur la vie de Mère Theresa de Calcutta, cette femme déjà consacrée au Seigneur, mais qui a entendu son appel lui intimant d’aller plus loin dans l’amour : «j’ai soif». Alors, comprenant que le Seigneur a soif des âmes, car chacune lui est précieuse, elle quitta le confort des écoles pour aller dans les rues de la misère. Nos jeunes ont découvert aussi que le Seigneur a soif d’eux et en contrepartie, c’est LUI qui les désaltère aux sources d’eau vive.

La dernière station fut au couvent des Apôtres à Ghosta où les jeunes des Premières éclairés par le texte du jeune homme riche, ont réfléchi sur la joie et le bonheur, sur les causes de nos tristesses et les fondements du bonheur. A la suite de plusieurs témoignages vécus par les uns et les autres, ils ont  déduit que le vrai bonheur c’est de suivre les pas de Jésus, car et à l’encontre de tout préjugé, Jésus veut pour nous le bonheur durable et la joie que personne ne pourra atténuer .

Tu peux naviguer sur Google, tu trouveras toutes les informations concernant Anta Akhi, et tu te sentiras alors déjà prêt pour y faire une visite.

Mais une fois sur le terrain, tu te sens démuni de tout savoir et toutes tes connaissances fondent come la cire devant le feu… Ce que tu vas vivre avec les pensionnaires de cet établissement te prendra encore plus loin que tu ne l’aies imaginé… quelle grâce!

Jeunes et bien portant, nous avons bien mis le cap sur Anta Akhi. Mais devant ce torrent d’amour qui nous a submergés, nous nous sentîmes désarmés, ignorants et perdus ; car l’arme la plus forte, la connaissance la plus virulente et la réalisation de soi c’est l’amour et rien que l’amour. Cet amour spontané, transparent et génuine coule des cœurs de nos frères et sœurs blessés et dans leurs blessures transparait la blessure du cœur du Christ, d’où la vie nous a été donnée en abondance.

Avez- vous jamais été au ciel ? Nous y étions, alors……….

Terminales - promotion 2017