Skip to main content

Pèlerinage

Quelques jours après la rentrée, M. Abdessater, notre responsable, nous a annoncé qu'il prévoit pour la fin du mois de septembre un pèlerinage à Quannoubine. Réjouis, la majorité de mes camarades et moi-même n'avons pas hésité une seconde à confirmer notre participation dans le but de commencer notre dernière année scolaire par une prière à l’intention des jours à venir...

Le Jour J tant attendu est arrivé. Chacun de nous avait un vœu qu'il souhaitait réaliser, un petit désir qu'il voulait obtenir de cette journée durant laquelle nous étions bercés entre les créations de Dieu: les arbres élancés cherchant à rejoindre le ciel, le chant de la rivière rythmant nos pas, les montagnes montrant fièrement leurs sommets nuageux. Bref, entourés par ce paysage semblable à un bout de paradis sur terre, et après avoir été répartis en groupes, notre trajet vers la découverte de nous-mêmes à travers la Parole du Seigneur s'est mis à se tracer. Sur les fronts, aucune goutte de sueur n'a perlé, aucun sourire n'a quitté nos visages malgré les distances parcourues. Nous nous sommes arrêtés à deux reprises en cours de route pour partager nos idées, méditer, témoigner de notre foi, réfléchir  à notre vocation dans la vie, à notre bonheur et à la manière de le trouver. Cette mise à distance de soi, guidée par nos catéchistes, a été au bénéfice de tous. Enfin, nous avons clôturé cette journée spirituelle et sportive à la fois par un temps de confessions et par une messe collective.  Nous avons eu aussi le privilège de passer une nuit à Bécharré et le lendemain de visiter Baakafra et El Diman.

Cette unique expérience est gravée dans nos cœurs. Chaque personne en est ressortie épurée, plus mûre, plus éveillée.

Je salue de passage toutes les personnes m'ayant offert l’occasion de passer de si beaux moments dans un tel cadre.

Ce gain d'espoir et de paix intérieure était essentiel pour tous. 

Maria SABBAGH - Terminale SV

Photos

Les élèves du CM2 ont mis le cap sur Mar Semaan Ghosta, pour commencer un pèlerinage, qui va les mener à l’oasis des frères, sur le chemin ils ont découvert la parabole du bon samaritain, mais aussi ils ont contemplé la nature ambiante, belle de toute sa parure automnale, et qui invite le pèlerin à méditer le don de Dieu dans sa création, et aussi s’émerveiller de cette splendeur qui s’étend à perte de vue.

La journée fut clôturée par la messe et un temps de détente.

Ce n’est qu’à la dernière minute que j’ai décidé de participer au pèlerinage de Kannoubin prévu pour une seule journée.

Dans la vallée du Kadisha (la vallée des saints), le silence s’impose, la réflexion et la méditation deviennent plus profondes. Je marche sur les pas des saints moines qui ont fui le monde et la persécution.

L’apogée de la journée est la cérémonie pénitentielle qui m’a permis de me réconcilier avec le Seigneur et avec mes sœurs et mes frères. Ce moment de pardon est suivi de l’Eucharistie où j’ai senti ta présence en moi, présence qui, j’espère, m’accompagnera toute la vie.

A la fin de cette longue journée de partage et de prière, j’étais très fatiguée mais, au fond, très reconnaissante pour avoir eu la chance d’y participer.

Lynn  El Hélou TSG